Graisse viscérale chez l’homme : top 5 des solutions pour la perdre

L’excès de graisse viscérale, dite aussi graisse abdominale, doit être activement combattu pour préserver la santé de vos patients. En effet, il s’agit d’un important facteur de risque de maladies cardiovasculaires, de diabète de type 2 et de plusieurs cancers, dont celui de la prostate… Pour vous aider, nous vous présentons notre top 5 des solutions pour perdre la graisse viscérale chez l’homme !

  1. Un traitement par champs bioénergétiques

Alors que de nombreuses technologies ciblent uniquement la graisse sous-cutanée, les champs Bioénergétiques réduisent également la graisse viscérale. C’est la seule technologie non invasive à en être capable actuellement ! Le principe ? Activer le processus naturel de déstockage des graisses grâce à des champs magnétiques basse fréquence. C’est indolore, sans risques pour la santé et efficace aussi bien chez l’homme que chez la femme. Pour perdre en moyenne 8,2 %1 de graisse viscérale, une cure de 12 séances de 30 à 45 minutes est recommandée, suivie par des séances d’entretien une à deux fois par mois.

  1. Conseillez de faire du cardio

Faire du sport joue un grand rôle dans la réduction de la graisse viscérale. Mais à en croire les chercheurs du Centre Médical de l’Université Duka, tous les sports ne se valent pas ! Publiée en 2011 dans l’American Journal of Physiology, elle indique que les exercices de cardio et les exercices d’endurance éliminent nettement plus de graisse abdominale que la musculation… Au passage, ils aident également à éliminer la graisse stockée dans le foie, elle aussi très mauvaise pour la santé ! N’hésitez donc pas à conseiller la course à pieds ou encore la corde à sauter à vos patients.

  1. Mettez en place un bon programme nutritionnel

Eliminer la graisse viscérale chez l’homme implique souvent de rééquilibrer l’alimentation. A ce titre, encouragez surtout vos patients à :

  • privilégier les produits frais et les plats « faits maison », les aliments industriels étant beaucoup trop riches en sucres cachés ;
  • réduire leur consommation d’alcool, de sodas et autre boissons sucrées ;
  • intégrer régulièrement des aliments riches en fibres dans leur menu comme le quinoa par exemple, le brocolis ou les pommes avec leur peau. D’une part parce que les fibres limitent les excès alimentaires en accélérant la sensation de satiété. Et d’autre part, parce qu’elles capturent une partie des graisses dans le système digestif !
  1. Aidez vos patients à combattre leur stress

Un stress important favorise le stockage de la graisse viscérale. D’où l’intérêt de le combattre activement ! Pour cela, vous pouvez par exemple conseiller des exercices de respiration abdominale à vos patients : faciles à faire, ils peuvent même être pratiqués au bureau. Mais il existe de nombreuses autres options envisageables comme le yoga, la sophrologie, la méditation de pleine conscience ou encore les massages relaxants. Toutes ces méthodes peuvent vraiment donner d’excellents résultats : l’essentiel est de trouver celle qui conviendra le mieux à chaque patient.

  1. Bien dormir pour perdre de la graisse viscérale ?

Plusieurs études démontrent un lien entre manque de sommeil et excès de graisse viscérale. Parmi elles, citons celle de l’école de médecine de Winston-Salem2. Menée sur plus de 1100 adultes, elle révèle que les sujets dormant moins de 5 heures par nuit voient leur taux de graisse viscérale augmenter de 32% ! Pensez donc à interroger vos patients sur la qualité de leur sommeil et à leur donner des solutions concrètes pour bien dormir. Selon les cas, le problème peut être lié au stress, à des dérèglements hormonaux ou encore à de mauvaises habitudes, comme une consommation excessive de produits excitants.

  1. 1.Etude par imagerie scanner à la clinique d’imagerie médicale Nouira, 2013.
  2. Hairston KG; Bryer-Ash M; Norris JM; Haffner S; Bowden DW; Wagenknecht LE. « Sleep duration and five-year abdominal fat accumulation in a minority cohort: the iras family study ». SLEEP, le 2 mars 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *