La maladie du foie gras : silencieuse et dangereuse

1 français sur 5 serait déjà touché par la maladie du foie gras : tel est le chiffre avancé par des chercheurs de l’INSERM, lors de la Paris NASH Meeting de 2019. Si l’excès de graisse viscérale fait partie des facteurs de risque identifiés, d’autres phénomènes sont aussi impliqués…

Une maladie diagnostiquée trop tardivement

Qu’on l’appelle maladie du foie gras, NASH (Non-Alcoholic SteatoHepatitis) ou stéatose hépatique non alcoolique, cette pathologie est provoquée par une accumulation de graisses dans le foie. Cette dernière entraîne une inflammation et diverses lésions hépatiques, s’aggravant au fil du temps. Problème : la plupart des patients n’éprouvent aucun symptôme avant que leur foie ne soit sévèrement atteint. Leur maladie est alors détectée au stade de la cirrhose voire du cancer du foie. Seule une greffe d’organe peut encore les sauver dans certains cas.

Excès de graisse viscérale et autres facteurs de risque

Excès de graisse viscérale (avec ou sans surpoids), obésité, diabète, hypertension, consommation excessive de soda, tabagisme, sédentarité, hypercholestérolémie : voici les principaux facteurs de risque identifiés. Mais l’âge et le sexe jouent aussi un rôle car la maladie du foie gras touche principalement les hommes à partir de 40 ans. Un doute pour l’un de vos patients ? Utilisez la formule mathématique FIB-4 de l’hôpital de Hautepierre (Strasbourg) pour identifier au plus vite sa maladie.

Réduction de la graisse viscérale : un moyen de prévention efficace

Les traitements contre la NASH sont encore à l’étude. Mais vous limiterez déjà les risques de complications en aidant vos patients à perdre leur graisse viscérale. Pour cela, conseillez-leur de faire du sport et encouragez-les à adopter une alimentation plus saine. L’utilisation d’un dispositif médical efficace contre la graisse abdominale, comme le ReduStim, peut aussi être intéressante pour accélérer la fonte des graisses.

 

sources additionnelles pour info :

https://www.doctissimo.fr/sante/news/1-francais-sur-5-est-touche-par-la-maladie-du-foie-gras

https://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_805_cirrhose_foie.htm#

https://www.femmeactuelle.fr/sante/sante-pratique/nash-5-idees-recues-sur-la-maladie-du-foie-gras-2082365

https://www.concilio.com/gastro-enterologie-pathologies-organes-abdomen-foie-steatose-hepatique

https://www.huffingtonpost.fr/entry/la-maladie-du-soda-touche-1-adulte-sur-5-en-france_fr_5d259736e4b0583e48294063

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *